SEUL LE SILENCE

Je m'éloigne de plus en plus de la photo purement paysagiste. Je souhaite privilégier l'émotion et non plus la précision. Le paysage est un alibi, il me permet de vous entrainer dans mes rêveries , dans  mon paysage fantasmé, dans mes espoirs ( ou désespoirs). Un paysage souvent mélancolique, intemporel. J'aime les photos pleines de silence, de paix et de sérénité.. Cette série  centrée sur l'arbre a été sélectionnée au festival photo d'Alençon.